À propos
LA NOUVELLE NORMALITÉ?
Dream House For Sale

Certains disent que les Canadiens ont collectivement la tête dans le sable du fait de leur persistance à croire que la croissance à deux chiffres dans le secteur de l'immobilier continuera indéfiniment. Néanmoins, maints aspects sont à consider :

  • L'économie affaiblie par la chute des prix du pétrole, est toujours stagnante.
  • Les faibles taux d'intérêt ont incité les Canadiens à fortement s'endetter, les rendant financièrement vulnérables en cas d'une hausse des taux.
  • Le ratio de la dette au revenu disponible pour un ménage moyen est de 165 %, ce qui est sensiblement
  • plus élevé que celui des É.-U. au point culminant de leur bulle immobilière.
  • Les taux hypothécaires ont atteint des planchers historiques, pourtant, les jeunes adultes sont dans l'incapacité de s'offrir leur première maison.

Depuis des années nous vivons dans cette bulle et la vérité est que la croissance à deux chiffres du prix immobilier ne peut continuer à croître année après année. La pénurie de maisons individuelles abordables dans des villes telles que Toronto et Vancouver devient une réelle préoccupation.

Les institutions financières concourent au problème tandis que la politique gouvernementale stimule ce comportement. Les restrictions et les règlementations municipales et provinciales imposées aux entrepreneurs ont limité la construction causant une hausse des coûts du logement.

Dans le souci de contrôler l'endettement des ménages, des démarches sont en cours en attendant la hausse inévitable des taux d'intérêt, mais, pour les surendettés et les non-préparés, les incidences pourraient être dévastatrices.

Espérons le retournement de l'économie afin d'éviter un appel de marge national redouté.

Karam Lal signature
Karam Lal -
Gérant de la succursale canadienne

Karam Lal photo
08/22/2017 07:58:21 a.m.; CNWEB3 -0-0/0,0-1